Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Investisseur chevronné, Philippe Pouletty (site web - journaldunet.com) a contribué à former DrugAbuse Sciences Inc., une entreprise s'efforçant d'élaborer de nouveaux traitements donnant les moyens de combattre l'addiction aux drogues et à l'alcool. Cette startup se trouve être née lors de son séjour productif au sein de la Silicon Valley en 1995. Spécialiste de la biotechnologie, Clonatec représente l'avant-garde du secteur sur le territoire français. L'entreprise a été bâtie par le médecin alors qu'il effectuait ses premières armes dans le monde de la recherche. Cotée au Nasdaq dès 1993, SangSat Inc. a été conçue par Philippe Pouletty via divers brevets personnels. Cette société conçue en 1988 se spécialise dans la transplantation d’organes. Simultanément à la cotation en bourse de SangSat, l'entrepreneur investit dans l'entreprise de biotechnologie RedCell Inc. (renommée Conjuchem Inc.) examinant les répercussions des interactions médicamenteuses sur les hématies et l’albumine.

Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty intervient dans diverses rencontres permettant d'encourager l'univers de la recherche et des affaires. L'homme d'affaires est par ailleurs élu président à titre honorifique de France Biotech depuis 2009. Pour pouvoir encourager les enseignes novatrices au niveau international, Philippe Pouletty a notamment collaboré avec le gérant de Microsoft entre 2005 et 2010. Ces nombreux soutiens révèlent ses initiatives en faveur de la recherche et de l’innovation. Le gérant de Truffle Capital est vice-président d’Europabio de 2005 à 2009. L’ancien interne peut épauler nettement plus les startups avant-gardistes grâce à sa place au sein de l’association professionnels œuvrant dans l'univers de la biotechnologie en Europe.

Les diverses concrétisations du médecin depuis le commencement de son cursus professionnel

Ancien pensionnaire de l’université de Stanford, Philippe Pouletty a déposé environ 30 brevets à titre individuel à l'échelle mondiale. Ce médecin spécialisé en immunologie bénéficie par ailleurs d’une réputation non négligeable auprès de cet établissement. Truffle Capital injecte en général des liquidités sur des idées prometteuses portées par des passionnés et des scientifiques chevronnés. Le Dr Philippe Pouletty a de ce fait eu les moyens d'être le promoteur de divers progrès dans l'univers de la recherche scientifique à travers le fonds de capital-risque. Au fil du temps, Truffle Capital a soutenu une soixantaine de jeunes pousses visionnaires dans le domaine de la recherche. La société de gestion fonds de venture capital a notamment donné la possibilité de créer plus d’un millier d’emplois.

Formation et débuts dans l'univers de la recherche scientifique

Avant d'être reçu à Stanford en 1986, l'ancien interne des hôpitaux de Paris reçoit son doctorat d’État en médecine de l’université de Paris VI avec les félicitations du jury. Le jeune interne sort major du grand cours d’immunologie générale en 1984. En effet, l'interne suit une formation dans le domaine de l'immunologie et de la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en plus de son activité au sein des établissements hospitaliers. Au cours de son internat, Philippe Pouletty décroche une subvention de l’INSERM pour ses travaux en immunologie. L'étudiant a pu nettement raffermir ses compétences en la matière à l’hôpital Saint-Louis. Pendant son internat à Paris, Philippe Pouletty a travaillé dans de nombreux établissements hospitaliers installés dans la région. Il se concentre essentiellement sur l'immunologie et l'hématologie.

En 2014, la société de capital-risque dirigée par Philippe Pouletty a fondé Diaccurate en s'associant à l’Institut Pasteur. L'enseigne se spécialisant en biotechnologie ambitionne de mettre au point une nouvelle catégorie de soins contre le SIDA. En 2011, le gérant de Truffle a soutenu l'institution de deux compagnies se focalisant sur la mise au point d'éléments synthétiques destinés à l'univers industriel ou médical et de prothèses, Carbios et Kardiozis. Symetis figure parmi les établissements du portefeuille de Truffle Capital dont l'introduction en bourse est prévue pour 2017. Cet établissement créé en 2004 conçoit et vend des valves aortiques transcatheter. À travers les compagnies Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital donne la possibilité d'élaborer de nouveaux antibiotiques et des contre le cancer. Conscient des gageures du domaine, Philippe Pouletty soutient de manière active ces laboratoires de recherches prometteurs.

Actuellement, Truffle Capital se charge d'avoirs avoisinant les 750 millions d’euros. L'ancien interne des hôpitaux a mis en place la compagnie en collaboration avec Henri Moulard et Bernard-Louis Roques, deux investisseurs expérimentés dans le milieu. L'associé fondateur de Truffle Capital Philippe Pouletty supervise entre autres le département R&D et le suivi de la propriété intellectuelle. Dans le but d’optimiser l'organisation de l’établissement, l'ancien interne des hôpitaux de Paris forme également l'équipe de managers et le CA (conseil d'administration). Les établissements épaulés par Truffle Capital se trouvent être choisis en fonction de leur nature visionnaire. Le chercheur s’attelle entre autres à examiner et à sélectionner les brevets les plus intéressants. Au sein du domaine de la recherche scientifique, Philippe Pouletty est principalement célèbre pour être le cofondateur et le directeur général de Truffle Capital SAS. Cette société de gestion de ressources de venture capital est née en 2001.