André-Jacques Auberton-Herve L'avenir économique de l'Europe

André-Jacques Auberton-Hervé (Aller sur la page Business-and-co) a pu tenir tête à ses concurrents en introduisant Soitec sur le second marché sept ans après la naissance de l'entreprise. Il a amplement contribué à la renommée de la "Silicon Valley française". La société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale, avec cinq usines réparties dans divers pays.

Un chef d'entreprise visionnaire

Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé crée l’entreprise Soitec avec Jean-Michel Lamure. Grâce à son talent dans le développement industriel, la start-up créée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif grimper de deux à environ mille personnes en 10 années. La réussite de l'entreprise s'explique par sa capacité à s'imposer sur un marché de masse, en l'occurrence celui des semi-conducteurs employés initialement dans l'univers de l’informatique, puis dans les consoles de jeu et les PC, et à présent dans les téléphones mobiles.

Les clés de la réussite, selon André-Jacques Auberton-Hervé

Selon lui, le vieux continent a de nombreux atouts humains et industriels. André-Jacques Auberton-Hervé défend l'idée que pour se battre à armes égales contre la Chine et les Etats-Unis, l’Europe va devoir aider ses meilleures entreprises en se dotant d’outils appropriés. André-Jacques Auberton-Hervé est parti de zéro pour devenir un leader international dans le secteur de la microélectronique. Il connaît l'utilité des marchés financiers. Pour accompagner les jeunes pousses, l'UE va devoir envisager des outils financiers plus performants.

Un jeune homme au parcours remarquable

A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie les matières techniques et la physique. Agé de 23 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses travaux de recherches, qui conduisent à d’importantes innovations dans les domaines militaire et spatial et lui permettent de participer à de nombreuses conférences scientifiques d'envergure internationale. Il étudie ensuite sur les bancs de la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Très tôt, il croit en l’importance de l'évolution technologique et industrielle.

La création de fermes photovoltaïques dans différents pays fait partie des actions soutenues par André-Jacques Auberton-Hervé. Notre pays est à la pointe dans le domaine des énergies vertes. Il l'a surtout montré au moment de la COP 21 en 2015. André-Jacques Auberton-Hervé met ses compétences au service du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), où il occupe la fonction de conseiller spécial. En plus de l’énergie photovoltaïque mise en œuvre dans des pays ensoleillés, Soitec a développé son activité d'éclairage LED pour équiper une cinquantaine de gares dans notre pays.

Amitié et passion résument sa vision du monde

Ses différents rôles permettent à André-Jacques Auberton-Hervé de déployer ses idéaux auprès d'un grand nombre de personnes. Il s'associe aux meilleurs quand il s'agit de développer des projets d'envergure et est fidèle dans ses amitiés. Il est par ailleurs un communicant né. Membre du groupe de travail européen KET sur les technologies clés génériques, il est confiant en l’avenir. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est un visionnaire.